Quelle alimentation choisir quand on fait de l’hypotension?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Lorsqu’on fait de l’hypotension (condition caractérisée par une pression artérielle anormalement faible), on est souvent sujet à de nombreux symptômes désagréables. Il s’agit notamment des vertiges, des nausées, des maux de tête, etc.

Entre la déshydratation, les problèmes neurologiques, etc., les causes sont multiples. Bien choisir son alimentation devient alors une nécessité, car cela nous aidera à maintenir une tension relativement stable. Voici les meilleures recommandations à cet effet.

Quelle alimentation choisir quand on fait de l’hypotension? (attention ail)

Hypotension et alimentation : faire attention à l’ail

L’ail est un aliment sain offert par la nature. Ses nombreuses vertus font de lui un traitement efficace pour divers problèmes de santé. Il faut faire très attention ! Ce n’est pas parce qu’il est un produit naturel qu’il ne présente pour autant aucun danger. En effet, lorsqu’on consomme de l’ail cru, nous pouvons souffrir de brûlures d’estomac, de nausées, ou encore de gaz.

Selon notre équilibre chimique, ses effets secondaires peuvent varier. Toutefois, quand on fait de l’hypotension, on doit éviter de consommer l’ail, quelle que soit sa forme. Si on en mange, on court le risque de faire baisser sa pression artérielle encore plus. Ce qui en soi est très dangereux !

Manger des aliments salés pour bien gérer son hypotension

Le sel aide à remonter la pression artérielle de par sa grande capacité à retenir l’eau dans les artères. Ainsi, une alimentation à base d’aliments nutritifs salés consommés suffisamment est essentielle pour stabiliser la pression sanguine quand on fait de l’hypotension. Toutefois, son excès est toxique pour l’organisme.

Hypotension : Boire plus que d’habitude pour rester hydraté

L’eau et les liquides combattent la déshydratation en augmentant le volume de sang. Ainsi, boire suffisamment jusqu’à la stabilisation durable de la tension est très recommandé. Les eaux riches en sodium sont doublement bénéfiques.

On pourra alors revenir à une consommation d’à peu près 1 litre d’eau par jour, si le régime alimentaire comprend deux fruits et trois légumes verts frais par jour. Maintenir l’organisme hydraté contribue grandement à maintenir la stabilité de la pression du sang quand on fait de l’hypotension.

Proscrire la consommation d’alcool lorsqu’on fait de l’hypotension

L’alcool de par son effet vasodilatateur (dilatation des vaisseaux sanguins) et son effet diurétique (augmentation de la fréquence d’excrétion des liquides) risque d’aggraver la déshydratation. Cela accentue donc l’hypotension et affecte l’ensemble des symptômes qui lui sont liés.

Même si vous buvez avec modération, l’alcool peut abaisser votre tension artérielle et ainsi devenir très dangereux. À éviter absolument quand on fait de l’hypotension.

Hypotension : S’alimenter avec des repas peu riches en glucides

La pression artérielle varie avec l’index glycémique des aliments. Préférer la consommation des sucres lents à celles des sucres rapides. En effet, les sucres rapides peuvent aggraver l’hypotension par yoyo glycémie.

Une consommation de petites portions de nourriture (mais fréquemment) est recommandée. Les repas copieux favorisent la concentration du sang dans le tractus digestif. Une alimentation faite de repas faibles en glucides en de petites portions plusieurs fois par jour aide à garder la pression artérielle stable en cas d’hypotension.

Pour conclure, une alimentation sans alcool, bien hydratée, faite d’aliments nutritifs salés, de repas faibles en glucides en petites portions plusieurs fois par jour et sans ail est celle qu’il faut choisir lorsqu’on fait de l’hypotension. Penser également à la caféine. Elle augmente de façon temporaire la pression sanguine. Toutefois, elle peut contribuer à la déshydratation et provoquer des chutes de tension.


Lisez aussi:

Pourquoi une baisse de tension artérielle après le repas ?

Quels sont les symptômes de l’hypotension ?