Grossesse et chute de la tension chez la femme enceinte: que faire ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



La pression artérielle normale chez la femme enceinte tourne autour de 12/7. Toutefois, les fluctuations pendant la grossesse sont souvent fréquentes. En d’autres termes, la tension peut considérablement baisser (hypotension) et redevenir stable chez la femme enceinte. Future maman, vous ne savez pas quoi faire en cas de chute de tension ? Trouvez des éléments de réponse dans cet article.

Grossesse et chute de la tension chez la femme enceinte: que faire ?

Les causes de l’hypotension chez la femme enceinte

Pour mieux se développer, le fœtus et le placenta ont également besoin de sang. À cet effet, votre cœur va pomper plus de sang que la normale. Ces changements hormonaux dilatent les veines et artères de l’organisme.

La pression exercée va occasionner un relâchement des parois des vaisseaux sanguins, d’où la baisse de la tension. Chez la femme enceinte, ce phénomène est courant au cours du 1ᵉʳ trimestre. La tension se stabilise au 2ᵉ trimestre, puis baisse à nouveau au 3ᵉ trimestre.

À quelques semaines de l’accouchement, tout revient à la normale. Parfois, un geste brusque comme se lever rapidement peut également entraîner une diminution de la pression artérielle. On parle dans ce cas d’hypotension orthostatique.

Si vous êtes enceinte, le fait de s’inquiéter est normal. Le bienêtre de votre bébé vous importe beaucoup. Rassurez-vous, les chutes de tension durant la grossesse sont souvent bénignes et passagères.

Les signes et symptômes d’une faible pression artérielle pendant la grossesse

Les symptômes et signes d’une chute de tension chez la femme enceinte varient d’une femme à l’autre. En général, une faible pression artérielle se manifeste par des vertiges, une sensation de fatigue, l’anxiété et des malaises fréquents. Toutefois, une chute de tension peut également s’accompagner :

  • de maux de tête
  • de sueurs froides
  • de vision brouillée
  • de diminution de l’audition
  • de difficultés à respirer
  • de visage pâle
  • de palpitations
  • d’évanouissements, etc.

Même si ses effets sont désagréables, la chute de tension n’est normalement pas dangereuse pour vous et votre bébé.

Chute de tension chez la femme enceinte, que faire ?

Nous l’avions dit plus haut, les chutes de tension chez la femme enceinte sont passagères et rarement nuisibles à la santé. Cependant, si la grossesse favorise des inconforts, l’hypotension en plus peut s’avérer gênante. Ainsi, il existe des moyens à mettre en œuvre pour prévenir ou éviter des sensations inconfortables causées par une tension faible.

  • La position à adopter

En cas d’hypotension, il est recommandé de s’allonger en surélevant les jambes (à l’aide d’un oreiller par exemple). Cette position favorisera la circulation sanguine. Pour cette même raison, il est également conseillé de dormir sur le côté gauche.

Pensez à vous rasseoir en cas d’hypotension orthostatique, le temps de récupérer.

  • Une bonne hygiène de vie

Pour le bienêtre du bébé, toute femme enceinte doit avoir une hygiène de vie irréprochable. Pour ce faire, il faut se reposer suffisamment, éviter le stress, avoir un bon régime alimentaire, etc. Durant la grossesse, l’alcool est à bannir et une hydratation suffisante est de mise. Vous devez également éviter les excès de chaleur.

  • Les consultations prénatales

La tension est surveillée de façon régulière au cours de chaque consultation prénatale. Veillez donc à ne rater aucune visite médicale.

Ce qu’il faut retenir, c’est que les variations de tension sont normales chez la femme enceinte. Par ailleurs, il est impératif de consulter un médecin tout le long de la grossesse. Ce dernier procédera à une surveillance régulière des fluctuations de votre pression artérielle.


Lisez aussi:

Fatigue et hypotension: comment réapprendre à manger et à respirer

Hypoglycémie et chute de tension après le sport: solution ?