hypotension orthostatique: comment faire pour se lever?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



L’hypotension orthostatique est une pathologie qui se rencontre assez couramment. À cause des symptômes provoqués, l’hypotension orthostatique peut être assez incommodante pour celui qui en souffre, car il est difficile pour ce dernier de se lever. Pour pouvoir vous lever, vous devez suivre quelques conseils.

hypotension orthostatique: comment faire pour se lever?

L’hypotension orthostatique : qu’est-ce que c’est ?

On parle d’hypotension orthostatique lorsque la pression artérielle chute (-10 mmHg de pression diastolique et -20 mmHg de pression systolique). Cela se remarque au moment de se lever et se manifeste par une impression de malaise.

En termes plus clairs, la baisse de pression résulte du fait que la pression artérielle ne se soit pas ajusté au changement de position. Cela engendre alors une ischémie (réduction de la quantité de sang apportée au cerveau). Cet état occasionne alors vertiges, étourdissements, etc.

Ce qu’il faut faire pour pouvoir se lever

Pour pouvoir se mettre debout, 500 millilitres de sang sont redistribués par l’organisme du haut du corps vers le bas. Cet apport permet de soutenir les membres inférieurs. Il ne faut donc pas se lever trop brusquement. Qu’il s’agisse d’un fauteuil, d’une chaise ou d’un lit, prenez votre temps. Étirez-vous, puis restez assis sur le bord pendant une minute au moins.

Vous devez aussi maintenir une bonne circulation du sang. En croisant les jambes, vous empêchez le sang de retourner au cœur puisque vous exercez ainsi une pression sur les veines. Le sang est alors obligé de demeurer dans la partie inférieure du corps.

Avant de vous lever, vous pouvez pendant deux minutes, faire quelques mouvements afin de contracter les muscles des membres supérieurs et/ou inférieurs. Ces exercices ont pour but d’augmenter de façon momentanée, la circulation sanguine afin de réduire les symptômes liés au changement de position. Les contractions doivent se faire sans fléchir les membres.

Boire 500 millilitres d’eau en quelques minutes (3 à 4) permet d’accroître la pression artérielle entre cinq et dix minutes. Toutefois, l’effet ne dure qu’une trentaine de minutes. Si vous soupçonnez un traitement que vous prenez d’avoir provoqué cette hypotension, il est judicieux d’en informer votre médecin au plus tôt.

En dernier recours, le port d’une gaine abdominale ou de bas de contention peut être recommandé. Cette solution permet de réduire la quantité de sang dans la circulation abdominale et celle des membres inférieurs.

La prévention de l’hypotension orthostatique

Nombreuses sont les causes de l’hypotension orthostatique, mais elle peut, elle aussi cachée d’autres pathologies. Heureusement, elle se diagnostique en mesurant simplement la pression artérielle ainsi que la fréquence cardiaque. Pour ce faire, le patient doit au préalable rester debout pendant 3 minutes.

Maintenant que vous savez comment faire pour vous lever quand on souffre d’hypotension orthostatique, il faut tout de même penser à la prévention.

Il est conseillé de boire beaucoup d’eau tous les jours (1,5 à 2 litres par jour), et encore plus quand il fait chaud. Effectivement, par temps de chaleur, les vaisseaux sanguins se dilatent et entraînent une diminution de la pression artérielle. De même ingérer par jour six à dix grammes de NaCl (sel) peut également être bénéfique.

Néanmoins, ce conseil ne s’adresse pas à tout le monde. Consultez d’abord votre médecin. Aussi, évitez de fumer et de consommer des boissons alcoolisées même de manière modérée.

Si vous souffrez d’hypertension ou d’affections cardiaques, il est conseillé de voir régulièrement votre médecin. Ce dernier devra si nécessaire ajuster le dosage des traitements.


Lisez aussi:

Hypotension et vertige: comment y remédier? (diminuer stress)

Hypotension: quand votre thyroide ne fonctionne plus correctement